Menu
FR / EN
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > COMMENT REDIGER UN BON BUSINESS PLAN ?

COMMENT REDIGER UN BON BUSINESS PLAN ?

Le 28 septembre 2017

             Un business plan ou « plan d’affaire » est une étape essentielle de la création d’entreprise. Il se présente comme une méthode de préparation aux projets d’entreprise. Il permet d’intégrer sur un même document l’ensemble des éléments constitutifs du projet et de les mettre en adéquation avec tous les autres paramètres et facteurs extérieurs : données financières, communication, marché, etc.

Un bon business plan permet de vérifier que le projet que vous souhaitez entreprendre est viable et permet d’élaborer des hypothèses pour l’avenir.


SAVOIR PRESENTER SON BUSINESS PLAN

La présentation d’un business plan doit être claire et dynamique. Il est généralement composé de 10/20 pages (ou plus) s’articulant autour de deux parties principales:

  • Une partie « qualitative » exposant les choix, la stratégie et les plans d’action ; et
  • Une partie « quantitative » contenant les données chiffrées issues de ces choix et plans d’action.

Afin de captiver au mieux l’attention de vos lecteurs, il est recommandé de suivre quelques points évidents mais essentiels lors de l’élaboration de votre business plan :

·         Numérotation des pages ;

·         Libellés des titres ;

·         Homogénéité des polices ;

·         Soins apportés à la couverture ;

·         Illustrations adaptées.

1.      PARTIE « QUALITATIVE » EXPOSANT LES CHOIX, STRATEGIES ET LES PLANS D’ACTION

Votre business plan doit comporter les objectifs du projet et les moyens de les atteindre.

Vous devez vous poser quelques questions et développer vos réponses au maximum afin de présenter votre projet professionnel:

1. Quel type d’activité professionnelle souhaitez-vous entreprendre ?

2. Quel est l’objectif de votre activité professionnelle ?

3. Quel est le mot clef ou quelle est la phrase clef décrivant votre activité professionnelle ?

4. Quelle est la raison pour laquelle vous commencez cette activité ?

5. Quel est le produit ou service que vous proposez ?

6. Pouvez-vous donner les trois uniques avantages de votre produit ou service ?

7. Avez-vous des fichiers de données, des brochures, diagrammes, photographies, articles de presse ou tout d’autre document qui présentent votre                           produit/service ?

8. Quelle est la finalité du produit/service proposé ?

9. Qu’est-ce qui vous a poussé à développer ce produit/service ?

10. Votre produit/service est-il utilisé via d’autres produits ?

11. Quand est-ce que votre produit sera disponible ?

12. Quel est le profil de vos clients ?

2.      PARTIE « QUANTITATIVE » CONTENANT LES DONNEES CHIFFREES ISSUES DE CES CHOIX ET PLANS D’ACTION

Après avoir élaboré vos stratégies fonctionnelles et vos plans d’action, votre business plan doit présenter vos objectifs chiffrés et la rentabilité financière pouvant être attendue de votre activité professionnelle. Vous pouvez vous poser les questions suivantes:

1. Quelle est votre concurrence ? 

2. En quoi votre produit ou service est différent de ceux proposés par la concurrence ?

3. Quel est le prix de votre produit/service par rapport à celui de la concurrence ?

4.  Faites-vous des promotions ou offres spéciales ?

5. Comment comptez-vous financer votre activité professionnelle ?

6. Comment s’articule votre équipe de gestion ?

7. Comment comptez-vous faire la publicité de votre activité professionnelle ?


Vous devez également dresser un tableau résumant votre plan de financement sur trois ans. Pour chaque année, votre tableau doit avoir deux grands axes:

1. Un premier axe recensant, pour un exercice donné, les nouveaux besoins financiers durables de l’entreprise qui doivent apparaître au cours de cet exercice;          et

2. Un deuxième qui recense toutes les nouvelles ressources financières stables intervenant sur ce même exercice.

 

Quelques écueils à éviter dans l’élaboration de votre business plan

  • Ne soyez pas trop optimiste dans l’évaluation de votre chiffre d’affaires. Il est préférable de prendre en compte les scénarios les plus défavorables, cela montrera que vous avez étudié les différents moyens de remédier à d’éventuelles situations négatives et fera preuve du sérieux de votre activité.

  • N’oubliez pas de mentionner les risques pouvant résulter de votre activité professionnelle afin de crédibiliser votre business plan. Cela montrera, non seulement, que vous en avez connaissance, mais aussi, que vous savez comment y remédier.